Vente : aller au-delà des techniques pour réellement transformer vos résultats de vente

Par Danielle Legault le 28 mars 2017

Je me souviens… Je travaillais pour une firme de formation en vente. Et mon patron, que j’appréciais vraiment me disait souvent : « C’est simple. Y a juste à suivre le modèle et ça va marcher. »vente

Entre autres, nous avions un modèle complet de prospection pour aller chercher plus de clients. Pour certains, c’était super et pour d’autres c’était l’enfer.

Pas parce qu’ils ne savaient pas quoi faire. La recette, ils l’avaient; toute faite avec des exercices, des scripts et tout.

C’est bizarre parce que la semaine dernière, cet épisode de ma vie m’est revenu alors que je discutais avec une amie et que nous disions que nous n’avons jamais eu autant d’outils et d’informations sur comment se faire connaitre, comment vendre notre produit, comment s’y prendre pour aller chercher plus de clients.

Bref, des recettes qui sont efficaces et à notre portée de clics. J’enseigne plusieurs de ces recettes ou techniques et je crois à leur efficacité. Non, ce ne sont pas les recettes qui manquent. Imaginez, pour retrouver la confiance en vous, un simple clic sur Google, vous dira qu’il y a 13 300 000 résultats. C’est énorme!

Et pourtant, combien de personnes, entrepreneurs solos, coachs, agent en assurance de personnes ou de dommages et autres… visent la réussite et se retrouvent quand même figés dans une spirale d’un manque de confiance, paralysés par la peur d’être rejeté ou par la peur de ne pas être aimé, incapables de passer à l’action et de prendre les devants?

Ma conclusion, c’est qu’au-delà des techniques (qui sont un soutien pour réussir) quand les résultats ne sont pas là, vous avez beau avoir toutes les recettes, c’est l’intérieur de vous que je vous recommande d’explorer. Allez voir ces parties qui résistent, explorer leur intention et guérissez de ces blessures d’être rejeté, humilié, non reconnu ou mal aimé.

J’ai gardé très vivante en moi la philosophie de l’École (Institut coaching International) où j’ai appris le coaching PNL : » On ne peut accompagner son client plus loin que là où on en est soi-même rendu dans sa propre évolution. »

Au-delà des techniques, la différence sera toujours au niveau de l’humain.

P.-S. Et si vous êtes curieux de savoir quand ça s’arrête l’évolution et bien mon expérience me dit que c’est un chemin sans fin qui demande effort et engagement et surtout, qui procure joie, confiance, bienveillance et sérénité.

Affection

Danielle

2 réflexions au sujet de « Vente : aller au-delà des techniques pour réellement transformer vos résultats de vente »

  1. Robert Despres

    Bonjour Danielle
    Oui c’est bien vrai, que tout doit venir de l’intérieur
    Au delà des techniques , des recettes toutes faites souvent dites magiques
    Il y a les gens. Tout vient d’eux, tout doit passer par eux.
    Au delà des techniques il y a les humains, qui vont y ajouter toute leur différence
    A la prochaine Danielle
    ROBERT

    Répondre
  2. Marie Valence

    Danielle,
    J’ai bien aimé ce texte. J’ai surtout retenu cette phrase. « … des personnes se retrouvent quand même figés dans une spirale d’un manque de confiance, paralysés par la peur d’être rejeté ou par la peur de ne pas être aimé, incapables de passer à l’action et de prendre les devants? »

    Ça s’applique à tous les métiers et professions et dans toutes les relations humaines. La peur d’être rejeté et de ne pas être aimé, c’est le gouvernail de notre vie. Je viens de vivre ça dans mon bénévolat. Je me suis sentie rejetée, mal aimée. C’est paralysant et ça empêche de bouger, d’avancer, de continuer. Je me suis retirée.

    Retrouver la confiance en soi, c’est long. Comme tu le dis, ça demande des efforts et de la persévérance.

    J’ajouterais qu’en plus des recettes, des techniques et des connaissances, il y a le talent. « Tu l’as ou tu l’as pas. » Il y a des vendeurs nés. Ils ont le flair nécessaire pour déceler les clients. Il y a des professeurs nés, des médecins nés, des infirmières nées, etc. C’est la différence dans la réussite. J’ai vu des professeurs diplômés et surdiplômés ne pas être capables de transmettre des connaissances à des étudiants. Tandis que d’autres avaient moins de diplômes et réussissaient bien. As-tu déjà entendu :  « Chacun son métier et les vaches seront bien gardées. » Alors!

    Bravo, ma belle Danielle! Tes textes me permettent de faire une réflexion sur ce que je vis. Crois-moi, c’est bénéfique. Je t’encourage à persévérer. Je t’aime bien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *